Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Il faut du temps pour qu'un jardin prenne forme. Créer les massifs, associer les plantes, marier les couleurs... Le rendu est différent d'une année sur l'autre et c'est bien ce qui est passionnant. Des erreurs mais aussi de bons résultats redonnent de l'énergie aux jardiniers amateurs que nous sommes. Ce blog me permet de partager avec ceux qui jardinent déjà ou qui découvrent cette activité, source de bien-être, c'est aussi un aide-mémoire. Les photos de ce blog ne sont pas libres de droits, merci de me contacter pour toute utilisation.

12 Jan

Mésange charbonnière - Parus major

Publié par Edwige  - Catégories :  #Oiseaux du jardin

Mésange charbonnière - Parus major
Mésange charbonnière - Parus major

Elles sont toujours les bienvenues au jardin. 

La tête et le cou sont noirs, les joues blanches, une bande noire s'étire sur le jaune vif de la poitrine, le dos est vert olive.

Les 2 sexes sont identiques mis à part la bande noire qui se prolonge jusqu'à la queue chez les mâles alors qu'elle est plus fine et s'arrête sur l'abdomen chez les femelles.

Elles sont avant tout insectivores mais ne dédaignent pas les mangeoires à la mauvaise saison.

Mésange charbonnière - Parus major
Fin janvier, une mésange charbonnière refuse tout accès au nichoir. Au printemps dernier, c'était un couple de mésanges bleues qui avait choisi ce nichoir et ce sera finalement à nouveau un couple de mésanges bleues qui l' habitera pour une nouvelle couvée.
Fin janvier, une mésange charbonnière refuse tout accès au nichoir. Au printemps dernier, c'était un couple de mésanges bleues qui avait choisi ce nichoir et ce sera finalement à nouveau un couple de mésanges bleues qui l' habitera pour une nouvelle couvée.

Fin janvier, une mésange charbonnière refuse tout accès au nichoir. Au printemps dernier, c'était un couple de mésanges bleues qui avait choisi ce nichoir et ce sera finalement à nouveau un couple de mésanges bleues qui l' habitera pour une nouvelle couvée.

Début avril, ce nichoir a été choisi par un mâle qui espère y attirer une femelle.

Début avril, ce nichoir a été choisi par un mâle qui espère y attirer une femelle.

Le couple garnit le fond du nichoir de mousse et de plumes, 8 à 10 œufs blancs tachetés de brun-rouge y seront déposés et couvés par la femelle durant 14 jours.

Cette mésange a capturé une araignée destinée à ses petits dans le nichoir.
Cette mésange a capturé une araignée destinée à ses petits dans le nichoir.
Cette mésange a capturé une araignée destinée à ses petits dans le nichoir.

Cette mésange a capturé une araignée destinée à ses petits dans le nichoir.

Les oisillons viennent de prendre leur envol, ils découvrent la pluie perchés dans un arbre.
Les oisillons viennent de prendre leur envol, ils découvrent la pluie perchés dans un arbre.

Les oisillons viennent de prendre leur envol, ils découvrent la pluie perchés dans un arbre.

La journée se termine avec les cris affolés des parents, un chat rode...Mais où sont les petits? De temps en temps, j'entends  pépier, je cherche dans les arbre  pour finalement comprendre que les sons  viennent du sol.  En voilà un, encore si petit ! Mais il n'est pas abandonné, l' un des parents s'approche chenille au bec, il est plus que temps de m'éclipser.
La journée se termine avec les cris affolés des parents, un chat rode...Mais où sont les petits? De temps en temps, j'entends  pépier, je cherche dans les arbre  pour finalement comprendre que les sons  viennent du sol.  En voilà un, encore si petit ! Mais il n'est pas abandonné, l' un des parents s'approche chenille au bec, il est plus que temps de m'éclipser.

La journée se termine avec les cris affolés des parents, un chat rode...Mais où sont les petits? De temps en temps, j'entends pépier, je cherche dans les arbre pour finalement comprendre que les sons viennent du sol. En voilà un, encore si petit ! Mais il n'est pas abandonné, l' un des parents s'approche chenille au bec, il est plus que temps de m'éclipser.

 24 juin, voilà le grand jour de l'envol pour cette  2ème nichée de l'année dans cet autre nichoir fabriqué maison
 24 juin, voilà le grand jour de l'envol pour cette  2ème nichée de l'année dans cet autre nichoir fabriqué maison

24 juin, voilà le grand jour de l'envol pour cette 2ème nichée de l'année dans cet autre nichoir fabriqué maison

sous l'oeil attentif des parents.

sous l'oeil attentif des parents.

Une petite halte désaltérante au pluviomètre.

Une petite halte désaltérante au pluviomètre.

Le bain quelque soit la saison.

Le bain quelque soit la saison.

La mésange charbonnière est l'un des prédateurs de la chenille processionnaire du pin.

La mésange charbonnière est l'un des prédateurs de la chenille processionnaire du pin.

Cet hiver, les mésanges charbonnières sont les plus nombreuses à s'alimenter autour de la mangeoire.

Cet hiver, les mésanges charbonnières sont les plus nombreuses à s'alimenter autour de la mangeoire.

Mot d'enfant :

 Ma petite-fille Valentine à l'âge de 3 ans 1/2  m'a dit en me montrant une mésange sortant du nichoir  : "regarde mamie ! la maison des anges..." 👼

Commenter cet article

le jardin d'Edwige 16/01/2018 14:48

Première mésange noire vue au jardin le 15 novembre 2017

Annick Boidron 09/04/2017 20:59

Adorable, cette mésange charbonnière ! ici, alors qu'auparavant, c'était elle la plus commune, on en voit beaucoup moins depuis quelques années. Les mésange bleues et noires deviennent les plus nombreuses... tout change ! Merci pour ces jolies photos

Edwige 09/04/2017 22:42

Maintenant, je mène une vie plus reposante, je prends le temps d'observer autour de moi et j'ai plaisir à photographier. 3 types de mésanges fréquentent le jardin, la mésange bleue, la mésange charbonnière et la mésange à longue queue et je n'ai pas encore vu de mésange noire qui préfère, je crois, les endroits boisés de hauts conifères. Par contre, cette année, j'ai aperçu à plusieurs reprises un nouveau visiteur, le pic épeiche mais je n'ai pas pu le photographier car il ne fait que passer... Bonne soirée Annick !

Archives

À propos

Il faut du temps pour qu'un jardin prenne forme. Créer les massifs, associer les plantes, marier les couleurs... Le rendu est différent d'une année sur l'autre et c'est bien ce qui est passionnant. Des erreurs mais aussi de bons résultats redonnent de l'énergie aux jardiniers amateurs que nous sommes. Ce blog me permet de partager avec ceux qui jardinent déjà ou qui découvrent cette activité, source de bien-être, c'est aussi un aide-mémoire. Les photos de ce blog ne sont pas libres de droits, merci de me contacter pour toute utilisation.