Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Il faut du temps pour qu'un jardin prenne forme. Créer les massifs, associer les plantes, marier les couleurs... Le rendu est différent d'une année sur l'autre et c'est bien ce qui est passionnant. Des erreurs mais aussi de bons résultats redonnent de l'énergie aux jardiniers amateurs que nous sommes. Ce blog me permet de partager avec ceux qui jardinent déjà ou qui découvrent cette activité, source de bien-être, c'est aussi un aide-mémoire. Les photos de ce blog ne sont pas libres de droits, merci de me contacter pour toute utilisation.

01 Apr

Sittelle Torchepot - Sitta europaea

Publié par Edwige  - Catégories :  #Oiseaux du jardin

Sittelle Torchepot - Sitta europaea
Sittelle Torchepot - Sitta europaea

Dessus gris-bleu, long trait noir sur l'œil, gorge blanche, dessous roussâtre, je vous présente la Sittelle torchepot,  petit oiseau de 14 cm qui retient régulièrement mon attention. 

 

Le plus souvent, cet oiseau se dissimule à notre vue.

C'est toujours son chant qui me signale sa présence, il ne me reste alors qu'à scruter le tronc et les branches des arbres pour le trouver.

 

 

 

 

 

 

Un oiseau trapu à la queue courte et au bec effilé.
Un oiseau trapu à la queue courte et au bec effilé.

Un oiseau trapu à la queue courte et au bec effilé.

Au printemps, la Sittelle choisi de nicher dans un creux d'arbre ou de squatter un vieux nid de pics et autres oiseaux cavernicoles.

Pour se protéger des prédateurs, elle réduit l'entrée du nid à l'aide de boulettes de boue ou d'argile et de salive, comme du torchis, d'où son nom de " torche- pot "

Si elle opte pour un nichoir avec une ouverture trop grande pour elle, elle fera de même.

 

Femelle affairée au maçonnage de l'entrée du nid.
Femelle affairée au maçonnage de l'entrée du nid.
Femelle affairée au maçonnage de l'entrée du nid.
Femelle affairée au maçonnage de l'entrée du nid.

Femelle affairée au maçonnage de l'entrée du nid.

La ponte a lieu fin avril, début mai. La femelle couve seule 6 à 8 œufs blancs tachetés de brun-rougeâtre.

Sittelle Torchepot - Sitta europaea

La Sittelle torchepot se nourrit principalement d'insectes qu'elle recherche dans l'écorce des arbres.

Elle se régale aussi de noisettes, graines de conifères, baies, chenilles ...

Comment fait-elle pour manger des noisettes? Elle en coince une dans une anfractuosité d'écorce et la martèle à grands coups de bec.

Étonnant n'est-ce pas? 

Sittelle Torchepot - Sitta europaea
Sittelle Torchepot - Sitta europaea
Sittelle Torchepot - Sitta europaea
Sittelle Torchepot - Sitta europaea

Marcher la tête en bas le long des troncs est sa spécialité, c'est l'un des seuls oiseaux à le faire.

On entend plus la sittelle qu'on ne la voit, son chant est assez puissant.

 Je vous invite à le découvrir :

Commenter cet article

Naniland89 03/01/2020 05:42

Un oiseau que je vois dans notre jardin, elle est remuante !! mais interessante

mon joli jardin 25/02/2018 15:43

Superbe.

Archives

À propos

Il faut du temps pour qu'un jardin prenne forme. Créer les massifs, associer les plantes, marier les couleurs... Le rendu est différent d'une année sur l'autre et c'est bien ce qui est passionnant. Des erreurs mais aussi de bons résultats redonnent de l'énergie aux jardiniers amateurs que nous sommes. Ce blog me permet de partager avec ceux qui jardinent déjà ou qui découvrent cette activité, source de bien-être, c'est aussi un aide-mémoire. Les photos de ce blog ne sont pas libres de droits, merci de me contacter pour toute utilisation.