Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Il faut du temps pour qu'un jardin prenne forme. Créer les massifs, associer les plantes, marier les couleurs... Le rendu est différent d'une année sur l'autre et c'est bien ce qui est passionnant. Des erreurs mais aussi de bons résultats redonnent de l'énergie aux jardiniers amateurs que nous sommes. Ce blog me permet de partager avec ceux qui jardinent déjà ou qui découvrent cette activité, source de bien-être, c'est aussi un aide-mémoire. Les photos de ce blog ne sont pas libres de droits, merci de me contacter pour toute utilisation.

10 Sep

Cotonéaster Rampant - Cotoneaster horizontalis

Publié par Edwige  - Catégories :  #Arbustes

Cotonéaster Rampant - Cotoneaster horizontalis

Les jours raccourcissent, l'été se termine bientôt.

Les couleurs automnales s'installent peu à peu et la fructification des arbustes dont les cotonéasters redonne un regain d'intérêt au jardin qui souffre d'un manque d'eau.

 

Le cotonéaster rampant porte des branches horizontales qui prennent ensuite une forme légèrement arquée.

La ramification a la particularité d'être très serrée, en forme d'arêtes de poisson. 

Il n'y a pas d'épines sur cet arbuste contrairement au pyracantha. 

 La fructification vivement colorée est remarquable, les oiseaux se régalent des petites baies rouges surtout les merles.

 

Le cotonéaster se plait en sol ordinaire drainé, il ne craint pas la sécheresse.

 Il est souvent utilisé en couvre-sol dans les rocailles, sur les talus ou pour orner le bord d'un muret.

S'il cela s'avère nécessaire, la taille s'effectue en fin d'hiver.

 

Cotonéaster Rampant - Cotoneaster horizontalis

Fruits rouges très décoratifs.

Cotonéaster Rampant - Cotoneaster horizontalis
Rameau fleuri en mai.
Rameau fleuri en mai.

Rameau fleuri en mai.

Cotonéaster Rampant - Cotoneaster horizontalis
Cotonéaster Rampant - Cotoneaster horizontalis
Cotonéaster Rampant - Cotoneaster horizontalis

La floraison printanière est particulièrement mellifère. 

Malgré le nombre assez impressionnant d'insectes qui viennent y butiner, je ne me suis jamais fait piquer ni personne d'autre.

Commenter cet article

mimi1931 12/09/2019 13:00

J'en ai un que je confonds toujours avec le damnari.

Archives

À propos

Il faut du temps pour qu'un jardin prenne forme. Créer les massifs, associer les plantes, marier les couleurs... Le rendu est différent d'une année sur l'autre et c'est bien ce qui est passionnant. Des erreurs mais aussi de bons résultats redonnent de l'énergie aux jardiniers amateurs que nous sommes. Ce blog me permet de partager avec ceux qui jardinent déjà ou qui découvrent cette activité, source de bien-être, c'est aussi un aide-mémoire. Les photos de ce blog ne sont pas libres de droits, merci de me contacter pour toute utilisation.