Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Il faut du temps pour qu'un jardin prenne forme. Créer les massifs, associer les plantes, marier les couleurs... Le rendu est différent d'une année sur l'autre et c'est bien ce qui est passionnant. Des erreurs mais aussi de bons résultats redonnent de l'énergie aux jardiniers amateurs que nous sommes. Ce blog me permet de partager avec ceux qui jardinent déjà ou qui découvrent cette activité, source de bien-être, c'est aussi un aide-mémoire. Les photos de ce blog ne sont pas libres de droits, merci de me contacter pour toute utilisation.

29 Jan

Pie bavarde - Pica pica

Publié par Edwige  - Catégories :  #Oiseaux du jardin

Pie bavarde - Pica pica

'Bavarde comme une pie' combien de fois l'ai-je donc entendue en classe ou ailleurs ? 

 

 La pie est charmante dans sa tenue bicolore noire et blanche mais c'est indéniable qu'elle jacasse sans cesse.

 

Année après année, elles sont de plus en plus nombreuses et les autres oiseaux semblent les craindre.

Il faut dire qu'elles  font un sacré boucan lorsqu'elles poursuivent un indésirable qui n'a d'autre choix que de prendre la fuite.

 Je pense, entres autres, à ce pic-épeiche , il a dû interrompre son tambourinage sur l'un des bouleaux du jardin.

Il annonçait sa recherche d'une partenaire tout en délimitant son territoire et je ne l'ai plus revu de la journée. 

 

 

 

Une longue queue et un bec puissant pour cet oiseau sédentaire.
Une longue queue et un bec puissant pour cet oiseau sédentaire.
Une longue queue et un bec puissant pour cet oiseau sédentaire.

Une longue queue et un bec puissant pour cet oiseau sédentaire.

La pie bavarde est omnivore, elle consomme des insectes et leurs larves, des escargots et limaces, des céréales, des fruits, des œufs mais aussi des oisillons, de petits rongeurs et des animaux morts.

Le nid est construit par le couple à la cime d'un grand arbre. Il abritera une seule couvée par an, de 6 à 7 oisillons en avril-mai.

La femelle couve seule.

Pie bavarde - Pica pica

Entre janvier et mars, elles se rassemblent. Ici, une dizaine de pies dans une viorne obier où persistent quelques baies rouges.

 Elle fait partie de la famille des Corvidés, comme la corneille noire et le geai des chênes.

 Oubliez cette légende : la pie n'est pas voleuse ! Elle ne dérobe pas les objets brillants.

Commenter cet article

Annick Boidron 07/02/2018 20:04

j'aime aussi les pies. On a l'impression qu'elles sont toujours sur un coup. Elles sont malines et entrent dans le poulailler sans vergogne pour manger les grains des poules. Chez nous, elles sont "amies" avec les corneilles.

Archives

À propos

Il faut du temps pour qu'un jardin prenne forme. Créer les massifs, associer les plantes, marier les couleurs... Le rendu est différent d'une année sur l'autre et c'est bien ce qui est passionnant. Des erreurs mais aussi de bons résultats redonnent de l'énergie aux jardiniers amateurs que nous sommes. Ce blog me permet de partager avec ceux qui jardinent déjà ou qui découvrent cette activité, source de bien-être, c'est aussi un aide-mémoire. Les photos de ce blog ne sont pas libres de droits, merci de me contacter pour toute utilisation.