Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Il faut du temps pour qu'un jardin prenne forme. Créer les massifs, associer les plantes, marier les couleurs... Le rendu est différent d'une année sur l'autre et c'est bien ce qui est passionnant. Des erreurs mais aussi de bons résultats redonnent de l'énergie aux jardiniers amateurs que nous sommes. Ce blog me permet de partager avec ceux qui jardinent déjà ou qui découvrent cette activité, source de bien-être, c'est aussi un aide-mémoire. Les photos de ce blog ne sont pas libres de droits, merci de me contacter pour toute utilisation.

02 May

Azalée du Japon ' Ho Oden' - Azalea japonica Ho Oden

Publié par le jardin d'Edwige  - Catégories :  #Arbustes persistants

Azalée du Japon ' Ho Oden' - Azalea japonica Ho Oden

 Cette azalée est installée dans un massif créé en automne 2017 et situé dans un angle du jardin à proximité d'un platane sur lequel est fixé un nichoir qui abrite chaque année une nichées de mésanges.

 

La floraison de cette azalée du Japon anime ce coin ombragé et y apporte une belle luminosité.

 

 

Les fleurs sont d'un rose tendre maculé de rose pourpre et bordé de blanc.
Les fleurs sont d'un rose tendre maculé de rose pourpre et bordé de blanc.
Les fleurs sont d'un rose tendre maculé de rose pourpre et bordé de blanc.

Les fleurs sont d'un rose tendre maculé de rose pourpre et bordé de blanc.

Après la floraison, le feuillage persistant habillera le massif où s'épanouiront les fleurs d'autres arbustes et vivaces.

L'azalée nécessite peu d'entretien, juste un bon arrosage une fois par semaine en période de sécheresse.

La taille, si besoin est, s'effectue après la floraison.

 

Azalée du Japon ' Ho Oden' - Azalea japonica Ho Oden
Azalée du Japon ' Ho Oden' - Azalea japonica Ho Oden
Azalée du Japon ' Ho Oden' - Azalea japonica Ho Oden

 Le tronc du saule pleureur s'est effacé du paysage, cet arbre mort a dû être abattu. La haie du fond a été taillée et laisse passer la lumière.

Cet endroit du jardin n'a plus la même physionomie, je préférais avant et vous ?

Commenter cet article

Archives

À propos

Il faut du temps pour qu'un jardin prenne forme. Créer les massifs, associer les plantes, marier les couleurs... Le rendu est différent d'une année sur l'autre et c'est bien ce qui est passionnant. Des erreurs mais aussi de bons résultats redonnent de l'énergie aux jardiniers amateurs que nous sommes. Ce blog me permet de partager avec ceux qui jardinent déjà ou qui découvrent cette activité, source de bien-être, c'est aussi un aide-mémoire. Les photos de ce blog ne sont pas libres de droits, merci de me contacter pour toute utilisation.