Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Il faut du temps pour qu'un jardin prenne forme. Créer les massifs, associer les plantes, marier les couleurs... Le rendu est différent d'une année sur l'autre et c'est bien ce qui est passionnant. Des erreurs mais aussi de bons résultats redonnent de l'énergie aux jardiniers amateurs que nous sommes. Ce blog me permet de partager avec ceux qui jardinent déjà ou qui découvrent cette activité, source de bien-être, c'est aussi un aide-mémoire. Les photos de ce blog ne sont pas libres de droits, merci de me contacter pour toute utilisation.

25 Mar

Poirier commun - pyrus communis.

Publié par le jardin d'Edwige  - Catégories :  #fruitiers

Poirier  commun - pyrus communis.

Le printemps est bien là, même si je n'ai pas encore vu d' hirondelles.

 

La floraison des fruitiers s'accélère et offre un magnifique spectacle.

 

Les insectes s'empressent d'une fleur à l'autre, d'un poirier à l'autre. 

Six poiriers sont alignés parallèlement au grillage mitoyen séparant notre terrain de celui des voisins. 

Les poiriers comme les pommiers, dépendent de la proximité d'une variété compatible pour être fécondés.

Pour avoir l'assurance d'une bonne récolte à l'automne, plantez toujours deux poiriers à moins qu'il y en ait dans le voisinage.

Une fois installé en bonne situation et s'il est greffé sur franc, ce fruitier peut vivre plus de cent ans.

 

 

 

 

Poirier  commun - pyrus communis.
Poirier  commun - pyrus communis.

Avez-vous reconnu le papillon ?

Poirier  commun - pyrus communis.

La poire se cueille lorsqu'elle se détache facilement après avoir effectué un mouvement de bascule ou 1/4 de tour, l'index posé sur le pédoncule.

Le processus de maturation ne démarre qu'après la récolte.

Les poires seront donc ensuite stockées dans un local sombre, avec une température de 2°C à 7 °C ou dans un réfrigérateur.

Elles seront mises à l'intérieur de la maison au fur et à mesure de nos besoins de consommation.

Commenter cet article

Archives

À propos

Il faut du temps pour qu'un jardin prenne forme. Créer les massifs, associer les plantes, marier les couleurs... Le rendu est différent d'une année sur l'autre et c'est bien ce qui est passionnant. Des erreurs mais aussi de bons résultats redonnent de l'énergie aux jardiniers amateurs que nous sommes. Ce blog me permet de partager avec ceux qui jardinent déjà ou qui découvrent cette activité, source de bien-être, c'est aussi un aide-mémoire. Les photos de ce blog ne sont pas libres de droits, merci de me contacter pour toute utilisation.