Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Il faut du temps pour qu'un jardin prenne forme. Créer les massifs, associer les plantes, marier les couleurs... Le rendu est différent d'une année sur l'autre et c'est bien ce qui est passionnant. Des erreurs mais aussi de bons résultats redonnent de l'énergie aux jardiniers amateurs que nous sommes. Ce blog me permet de partager avec ceux qui jardinent déjà ou qui découvrent cette activité, source de bien-être, c'est aussi un aide-mémoire. Les photos de ce blog ne sont pas libres de droits, merci de me contacter pour toute utilisation.

21 Jun

Piéride du Chou - Pieris brassicae

Publié par le jardin d'Edwige  - Catégories :  #Papillons

Femelle reconnaissable à ses deux points noirs sur l'aile antérieure. Sur fleur de géranium vivace.
Femelle reconnaissable à ses deux points noirs sur l'aile antérieure. Sur fleur de géranium vivace.

Femelle reconnaissable à ses deux points noirs sur l'aile antérieure. Sur fleur de géranium vivace.

La piéride du Chou est un  grand papillon blanc très commun. Il vole entre mars et octobre en deux générations.

Le dessus de l'aile antérieure est blanc avec une large bordure apicale noire en forme de croissant

Les femelles ont deux taches et une strie discale noires

Les mâles n'ont qu'une tâche noire.

Les chenilles de piérides du Chou sont voraces et redoutées des jardiniers. Elles peuvent causer des dégâts sur certaines cultures, choux, navets ou autres brassicacées.

Les oiseaux dont la mésange sont des prédateurs naturels de la chenille qu'ils prélèvent pour nourrir les oisillons.

Certains insectes sont aussi prédateurs de la chenille du Chou : les syrphes, les guêpes, les tachinaires  ... 

 


 

 

Piéride du Chou - Pieris brassicae
Piéride du Chou - Pieris brassicae

Il n'est pas facile de distinguer la piéride du Chou des autres piérides ( piéride de la Moutarde, piéride du Navet, piéride de la Rave, piéride du Lotier, piéride des Biscutelles )

Commenter cet article

Archives

À propos

Il faut du temps pour qu'un jardin prenne forme. Créer les massifs, associer les plantes, marier les couleurs... Le rendu est différent d'une année sur l'autre et c'est bien ce qui est passionnant. Des erreurs mais aussi de bons résultats redonnent de l'énergie aux jardiniers amateurs que nous sommes. Ce blog me permet de partager avec ceux qui jardinent déjà ou qui découvrent cette activité, source de bien-être, c'est aussi un aide-mémoire. Les photos de ce blog ne sont pas libres de droits, merci de me contacter pour toute utilisation.